HISTORIQUE

RUSSIE – MAROC. HISTOIRE DES RELATIONS

Relations russo-marocaine sont respectueux de la nature pour une longue période. Actuellement, ils ont atteint un niveau élevé de la coopération bilatérale et le partenariat stratégique même dans les industries individuelles. La tenue de divers réceptions, réunions, consultations et des activités culturelles entre les Etats indique la solidité des relations bilatérales entre la Russie et le Maroc, qui a ses origines au XVIIIe siècle.

C’est à ce moment décret Sultan Mohammad Ibn Abdullah permis navires Russes d’entrer dans les eaux territoriales du Maroc pour reconstituer dispositions et boire.

En signe de sa gratitude impératrice Russe Catherine II étendu privilèges tribunaux marocains. A été ordonné capitaines de la flotte Russe de montrer une attitude amicale et aider les navires marocains si nécessaire.

Ainsi a commencé le développement de relations amicales, les relations commerciales, la liberté de circulation et d’assistance mutuelle.

En outre, dans une lettre datée du 7 Juillet 1778, Sultan Muhammad ibn Abdullah a proposé de signer un traité de paix et le développement de relations diplomatiques entre le Maroc et la Russie. Donc dirigeants formaliser disposition mutuelle des privilèges civils.

La prochaine étape du développement du dialogue a été l’entrée de l’Empire Russe à la Convention du Maroc à Madrid en 1880 que le sultan Muhammad considéré comme la reconnaissance de l’indépendance du Maroc. La sécurité et la libre circulation des navires Russes dans le détroit de Gibraltar, ainsi que le maintien de la souveraineté du Maroc était à ce moment-là la tâche stratégique le plus important pour l’Empire Russe.

En 1897 a été créé à Tanger Consulat général de l’Empire Russe au Maroc. Première diplomate Russe au Maroc est devenu ministre résident Vasily Romanovitch Bakherakht. Ministre a présenté ses lettres de créance au sultan Moulay Abdel-Aziz, et bientôt à Saint-Petersbourg à mission diplomatique dirigée par Ben Slimane Abdelkerim.

Au début du XXe siècle, alors que la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont réclamé la terre du Maroc, la Russie a toujours défendu et a déclaré son indépendance et l’intégrité territoriale du Maroc.

Toutefois, lorsque, en 1912, le Royaume du Maroc était encore sous le protectorat de la France et de l’Espagne, l’Empire Russe a entretenu des relations avec le Maroc via Paris et Madrid. Toutefois, la reconnaissance de 11 Juin 1956, le Maroc a ravivé l’indépendance URSS ancienne relation et les a transférés à un nouveau niveau. Suivi par l’établissement de relations diplomatiques et l’échange officiel des ambassadeurs, qui a été tenue le 1er Octobre 1958. Plus tard, en 1961, Leonid Brejnev a visité le Maroc, le roi Hassan II est présenté à l’Union Soviétique en Octobre 1966.

Contacts de négociation de l’Union Soviétique et le Maroc ont continué à se développer rapidement jusqu’à ce que les années 1980. Toutefois, en raison de la relation globale de ralentissement économique refroidit un peu.

30 décembre 1991, dans le cadre de l’effondrement de l’URSS, le Maroc a déclaré sa reconnaissance de la Fédération de Russie en tant que successeur de l’Union Soviétique. C’est seulement en 2000, l’Etat a signé un accord-cadre sur le commerce et le double accord imposition d’évitement.

Un nouvel élan puissant pour le développement des relations bilatérales causées par la visite du Roi Mohammed VI à Moscou le 15-16 Octobre 2002. Les chefs d’Etat ont signé la Déclaration sur le partenariat stratégique, qui est devenu le point de nos relations le plus élevé.

À son tour, visiter VV Poutine Maroc en 2006 a contribué à la création du Conseil d’affaires russo-marocain, qui visait à renforcer les relations entre les deux pays frères dans le nom du développement et de la prospérité. Lors de la visite, signé neuf accords, compris la coopération dans le domaine de la pêche maritime, le tourisme, sur la coopération culturelle et scientifique, ainsi que le Mémorandum d’accord entre la Vnesheconombank et la Banque du commerce extérieur du Maroc.

En 2008, le volume des échanges s’est élevé à 2 milliards de dollars. Ainsi, pour le Maroc, la Russie est le deuxième plus grand partenaire dans le monde Arabe et le premier  du continent africain.

Réunion TAIB FASSI FIHRI, ministre des Affaires étrangères du Maroc avec SERGUEÏ LAVROV, ministre des Affaires étrangères de la Russie, tandis que la commission intergouvernementale russo-marocaine, les 16-17 Juin 2010 a révélé la similitude de leurs positions dans les questions internationales et régionales,  compris le règlement du conflit au Moyen-Orient et la création de Etat palestinien.

Unis aujourd’hui sont en dialogue constant et la relation qualité du Royaume du Maroc et la Fédération de Russie en dépit de la diversité des cultures, des civilisations, des modèles politiques et économiques en raison de la nature prolongée du contact, visant au développement de solides relations bilatérales.